Tout savoir sur l’art et les labs en une seule carte

En partenariat avec le ministère de la Culture, MCD et Makery ont réalisé une nouvelle carte permettant de visualiser d’un seul coup d’œil la proximité entre les ateliers de fabrication numérique et les lieux de la création artistique en France.

Tout savoir sur l’art et les labs en une seule carte

Art et tech font bon ménage. En partenariat avec le ministère de la Culture, MCD et Makery ont réalisé une nouvelle carte permettant de visualiser d’un seul coup d’œil la proximité entre les ateliers de fabrication numérique et les lieux de la création artistique en France.

Nouveaux points de convergence entre art, recherche et technologies, les ateliers de fabrication numérique (fablabs, hackerspaces, makerspaces) accueillent partout en France artisans, designers, architectes, artistes, amateurs, professionnels et étudiants en filières artistiques pour les aider à prototyper leurs créations. Véritables espaces d’apprentissage de culture scientifique, technique et artistique, ces ateliers de fabrication sont des lieux de ressources du parcours des créateurs sur l’ensemble du territoire. Certains ont signé des conventions avec les structures soutenues par le ministère de la Culture.

Afin de les accompagner dans cette démarche collaborative, MCD, en coproduction avec Makery, a développé une nouvelle cartographie dynamique et open source répertoriant des écoles et lieux de la création artistique soutenus par le ministère de la Culture : 45 écoles supérieures d’art et 20 écoles nationales supérieures d’architecture auxquelles s’ajoutent les sept écoles supérieures des arts appliqués relevant de l’Education nationale et d’autres établissements. Pour compléter ce maillage national, la carte identifie les 23 Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) et les 50 centres d’art soutenus par le ministère qui sont aussi des lieux de production et d’expositions.

Consulter la carte de l’art et des labs.

Atelier à La Paillasse à Paris autour de la performance de biohacking « Unborn 0x9 » de l’artiste Shu Lea Cheang lors du festival Open Source Body en janvier 2018. © Pauline Comte

Synchronisée avec la carte nationale des labs de Makery, cette nouvelle cartorgraphie permet à chaque étudiant ou professionnel de localiser le fablab le plus proche de son établissement ou de trouver facilement un atelier de fabrication numérique spécialisé correspondant à ses besoins en termes d’équipements (imprimante 3D céramique, atelier bois, robot…), domaines et compétences (design, fashion tech, architecture, bioart…) ou encore matériaux (textiles innovants, verre, métal…). Elle permet, en outre, d’identifier les labs intégrés aux établissements d’enseignement supérieur d’art ou d’architecture.

Lire aussi : « La nouvelle carte des labs de Makery : mode d’emploi ».

Cette cartographie dynamique et open source est une ressource en cours. Elle a été réalisée à partir des bases de données du ministère de la Culture, de la Fab Foundation (qui répertorie les fablabs chartés par le MIT), de la plate-forme hackerspaces.org, du site diybio.org ainsi que d’une enquête menée auprès des labs français en octobre 2017.

Le soutien du ministère de la Culture

Cette carte inédite permettant de visualiser à la fois les fablabs et des lieux de la création artistique soutenus par le ministère de la Culture a été réalisée par MCD en coproduction avec Makery. Elle met en valeur la vitalité du mouvement maker et de la créativité en France. Le ministère de la Culture soutient le développement de cette cartographie dynamique qui permet aux amateurs, aux designers, aux professionnels des métiers d’art, aux artistes et à tous les créateurs de trouver plus facilement les fablabs, les équipements et les communautés qui leur correspondent.

Depuis quatre ans, le Fablab La Casemate met à disposition ses voûtes et ses machines aux makers grenoblois © MakerTour

Les nouveaux lieux de la carte de l’art et des labs

Les Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC)

Aujourd’hui labellisés par le ministère de la Culture, les 23 Fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) ont été créés en 1982 dans le cadre de la politique de décentralisation mise en place par l’État avec les conseils régionaux afin de permettre à l’art d’aujourd’hui d’être présent dans chaque région de France.

Leur mission première est de constituer une collection, de l’exposer, de la diffuser auprès d’un large public et d’inventer des formes de sensibilisation à la création actuelle. Aujourd’hui, les collections des FRAC rassemblent plus de 32 600 œuvres de près de 6 000 artistes français et étrangers.

Consulter le site de Platform, association professionnelle regroupant les FRAC et visiter les collections des FRAC.

Les centres d’art contemporain

Les centre d’art contemporain conventionnés et labellisés d’intérêt national : Présents sur l’ensemble du territoire national, le réseau des centres d’art conventionnés par le ministère de la Culture représente 50 institutions.

Lieux de production, d’exposition et de diffusion de l’art contemporain, ils entretiennent des rapports privilégiés avec la création artistique vivante et se tiennent au plus près de l’actualité artistique.

Conçus comme des lieux de recherche, d’expérimentation et de création, leurs activités se déploient à travers un programme annuel d’expositions, de résidences, d’éditions et un travail de médiation auprès des publics les plus larges. Véritables têtes chercheuses, ils contribuent à l’émergence et à la reconnaissance de nombres d’artistes en France et à l’international.

Consulter le site de l’association d.c.a qui contribue à mettre en réseau et à fédérer les centres d’art contemporain en France.

Atelier de fabrication de surfs alaïas au Centre d’art contemporain Passerelle à Brest à l’occasion du projet « Surfer un arbre » de Nicolas Floc’h et Xavier Moulin de l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Bretagne © Nicolas Floc’h

Les écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA)

L’enseignement de l’architecture est assuré en France par un réseau de 20 écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) placées sous la tutelle du ministère de la Culture et couvrant l’ensemble du territoire (6 en Ile-de-France et 14 en région). 19 500 étudiants sont inscrits en ENS Architecture.

Les étudiants en architecture qui travaillent sur les questions du logement, de la rénovation, de l’aménagement des villes et des métropoles, du développement durable, de l’équilibre des territoires et de l’harmonie des paysages, recourent aujourd’hui de plus en plus aux Fablabs en tant qu’espaces de conception et d’expérimentation en coworking.

Plus d’informations sur les formations d’architecte par ici.

Les écoles supérieures d’art (ENS Art)

L’enseignement supérieur artistique relevant du ministère de la Culture représente un réseau cohérent et dynamique de 45 établissements, au service de la formation des artistes et des professionnels des arts plastiques. Il concerne 11 000 étudiants.

Les étudiants des ENS Art trouvent dans les fablabs des ressources qui leur permettent de créer (résidences d’artistes, art numérique…) et de prendre en compte de la dimension artistique dans des processus industriels ou entrepreneuriaux innovants (environnement, développement durable…), souvent en coworking avec des professionnels d’autres domaines.

Plus d’informations sur les écoles supérieures d’art.

Les autres établissements

Les sept écoles d’arts appliqués relevant de l’Education nationale proposent des formations artistiques de très haut niveau, mêlant le design et les savoir-faire techniques. Quatre d’entre elles sont à Paris et trois en région.

Les designers et les artisans recourent aujourd’hui de plus en plus aux fablabs pour le prototypage à l’aide de leurs équipements spécifiques, le coworking et la recherche de compétences complémentaires.

Consulter la carte de l’art et des labs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *