OPEN SOURCE BODY : un événement du medialab Makery

L’ultra-portabilité des technologies de la santé peut-elle réduire l’inégalité d’accès aux soins ? Mouvement international, l’Open Science Hardware propose l’accès pour tous aux dispositifs médicaux et aux outils d’analyse et de recherche et développe des outils et prototypes pour faciliter la customisation et le recyclage du matériel pour la santé. Le medialab Makery invite des scientifiques, des professionnels de santé, des designers et des artistes à présenter et discuter les enjeux du bioDiY pour la santé. au long d’une semaine d’ateliers, conférences, démos et performances.

Un événement en partenariat avec La Gaîté Lyrique, La Paillasse, le Centre de Recherches Interdisciplinaires et Echopen, avec le soutien du CNC-DICRéAM.

Open Source Body fait partie du programme des Journées nationales de l’innovation en santé 2018.

Open science hardware

Ces dernières années ont émergé des prototypes de kits portables pour la médecine, des prothèses DiY, des écho-stéthoscopes portables, des applications ouvertes pour le diagnostic médical et même des laboratoires portatifs. Autant de dispositifs médicaux qui pourraient révolutionner la pratique de la médecine et réduire les inégalités sociales dans l’accès aux soins.

Hors des industries du secteur, qui proposent des coûts prohibitifs, certains chercheurs développent dans leur pratique des dispositifs pour identifier des cellules cancéreuses dans le sang, des produits chimiques dans l’urine ou surveiller les signes vitaux. Ces outils qui pourraient être utilisés pour les soins de santé et l’orientation diagnostique ne sont bien souvent jamais industrialisés, faute de standardisation et/ou de documentation pour que d’autres puissent les utiliser.

ACCÈS AUX SOINS

L’Open Science Hardware regroupe dans le monde entier des chercheurs, scientifiques, médecins, designers, activistes, artistes et usagers qui défendent la conception, le design et le partage de matériels scientifiques ouverts, sans copyright et distribué, en s’inspirant du logiciel libre et des techniques de fabrication numérique modernes. L’objectif de la science citoyenne est d’accroître l’accès aux dispositifs médicaux et aux outils d’analyse et de recherche, de permettre leur appropriation, leur customisation et leur recyclage et d’en réduire les coûts.

Le matériel ouvert pour la santé permettrait d’apporter une réponse aux défis des services d’urgence, des déserts médicaux, des pollutions endémiques, mais aussi de la médecine de première ligne auprès de populations à forte prévalence de risques. L’Open Science Hardware constitue également une réponse aux enjeux globaux liés à l’aide au développement par la formation.

Matériel ouvert pour la science

Favoriser la recherche collaborative et l’apprentissage par le faire
Construire des ressources pour l’éducation ouverte et la formation
Encourager l’usage de matériel ouvert dans la recherche publique
Développer l’instrumentation expérimentale pour les sciences

Matériel ouvert pour la santé

Améliorer l’orientation diagnostique
Développer les laboratoires portatifs
Ultraportabilité des technologies de santé
Encourager l’open source pour les dispositifs médicaux
Co-conception en matériel de santé
Synergies entre design, certification et pratique

Accessibilité des dispositifs médicaux

Capacitation des déserts médicaux
Soutien aux ONG auprès des réfugiés et catastrophes naturelles
Médecine de première ligne et services d’urgence
Répondre aux défis de la santé communautaire et de l’auto-support

Réduction des inégalités d’accès au soin

Meilleures inclusivité, équité et respect des différences
Solidarité avec les minorités
Soutien aux personnes en dessous du seuil de pauvreté
Réponses aux épidémies et aux pollutions endémiques
Réduire les barrières sociales pour la participation publique

Biopolitique

Evolutions historiques des politiques de santé publique
Contrôle social des corps dans les dispositifs de santé publique
Démocratie sanitaire et autorité de la science et de la médecine
Reprise en main citoyenne de l’orientation des défis de la science

Nouveaux mediums pour l’art

Visualisation et sonification
Gynécologie Do-It-Yourself
Revendication de l’autonomie corporelle
Art corporel et subversion biopolitique
DIY bioart et désacralisation de la science et de la santé

LA RENCONTRE DES ACTEURS

Les coûts du matériel médical ou des services de santé sont parfois bien trop prohibitifs pour les pays n’ayant pas de bons services publics ou sous-équipés en matériel médical. Nous souhaitons faire se rencontrer acteurs d’ONG médicales et développeurs de matériel ouvert pour discuter des perspectives de mises en pratique sur le terrain de nouveaux équipements à bas coût.

DEBATTRE DES ENJEUX LEGAUX

Le monde du matériel médical est extrêmement régulé. De la co-conception à la certification, des premiers essais sur le terrain à la formation des professionnels de santé, il y a un vaste débat à engager sur l’avenir de technologies à bas coût pouvant révolutionner la médecine.

NOUVELLES PRATIQUES ARTISTIQUES

Les pratiques artistiques intermédias contemporaines intègrent dans la création toujours plus de domaines scientifiques inédits. Nous souhaitons nous intéresser aux enjeux de l’autonomie biopolitique que font émerger les pratiques artistiques au carrefour de la performance, de l’art corporel, de l’art sonore et multimédia, du design, et du hacking, de l’open source, de la biologie et de la médecine, de l’activisme et de la science citoyenne.

LE DESIGN DURABLE

Artistes, designers et hackers présenteront prototypes et projets associés. Ceux-ci peuvent constituer un excellent levier pour ouvrir le débat public sur l’accessibilité à la santé et la réduction des inégalités de soin.

Le site de Open Source Body

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *